L'emigration,que cesse le paradoxe!

Publié le par El yaagoubi ahmed

Cesse de voir en moi un étranger,

Un ennemi,un malveillant

Toi qui n'osait pas travailler

là où c'est répugnant

Ecoute,je ne suis pas cet autre,

Que tu crains à tort

Je suis toi,qui porte un nom ,une croix

Sache que c'est moi qui ai fait ton bonheur

Moi qui me lassais,dans des tâches sordides

De toutes les couleurs

 

Tu vis dans le luxe,grâce à mon labeur

Grâce à mes forces,

Rouvre-moi tes portes

Vivons ensemble,côte à côte

Partageons toutes les richesses,toutes les côtes

Faisons de nos frontiéres

Un lieu d'accueil,d'embrassades et de fêtes

Non un fossé parsemé de mines,

De gendarmes et de radars

Luttons contre la pauvreté,la précarité,

Luttons contre l'exclusion,l'indifférence

La terre est notre mère,à tous,

Si large,si tolérante

Venez chez nous,unvestir,se divertir

Respectons-nous,faisons de notre

Différence une culture de richesse

De paix,de tolérance

 

 

 

 

<!-- Mon compteur de vote Weborama -->
<A HREF="http://www.weborama.fr/?id_vote=287882" target="_top">Votez pour ce site au Weborama</A>
<!-- fin de mon code-->

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans educ-forblog

Commenter cet article

jeanne 24/08/2006 10:02

respect !! Voilà le grand mot ..respect .... mot bafoué, mot ignoré ...Supprimer les barrières .. on a tous quelque chose à apporter aux autres !!
JM