Pour une diplomatie citoyenne et humaniste

Publié le par El yaagoubi ahmed

les droits de l'homme ,un pacte international

Il s'agit d'un pacte explicite qui oblige tout responsable animé d'un esprit de démocratie ,de loyauté et de dévouement,à faire preuve d'une diplomaitie citoyenne,non seulement au sein de son territoire,au profit de ses concitoyens,mais en observant une acception humaniste en matière de gouvernance et de solidarité envers d'autres pays dont le niveau de vie est défaillant.

En effet,à la lecture de la dite charte,il s'avère incontournable que le texte ne laisse entrouvoir aucune restriction ou exclusion quant à l'applicabilité des clauses reconnues universellement.C'est dire que le bien être n'est cadré par aucune exception d'origine religieuse,culturelle ou géopolitique:tous les humains sont pariels et doivent jouir pleinement de tous leurs droits.

La diplomatie internationale est affaire de tous

Il incombe donc à tous les responsables qui se respectent et qui respectent leurs concitoyens,de fédérer leurs efforts pour initier des plans d'actions en termes de partenariats et de solidarité à destination des pays en voie de développement,partant d'une base de données qu'il faudrait redéfinir pour dépasser cet esprit de regroupement,peu fiable,qui colle àdes contingences continentales,ethniques et géographiques.

Les responsables aux affaires des peuples doivent incarner un profil de diplomate mondialiste,enclin à adhérer à un projet de gouvernance citoyenne sans frontières.

Publié dans educ-forblog

Commenter cet article

pascal 09/04/2006 21:26

 La Finlande et ses immigrés.... tout un programme!
Je suis Belge et je suis venu en Finlande en février 2000.
Je suis professeur de video et animateur socioculturel.
J'ai travaillé à l'école française et au lycée franco-finlandais de Helsinki
Voici ce que je pense depuis 6 ans (déjà!)
Et il est vrai que j'en suis! (immigré dans le programme!!!)
Et il est vrai AUSSI que le choc culturel est assez violent.
Ne serais-ce que par la langue mais aussi les us et coutumes qui sont, à vrai dire, fort différentes de chez nous dans notre bonne vieille terre du Nord(de la France)
Car pour les finlandais je suis un gars du Sud figure toi! (avec tout le défauts "macho-ego" que ça représente pour eux surtout dans le pays du monde où la femme a vraiment TOUT les droits!)
Eh oui, c'est comme-ça.
Mais le plus drôle dans cette affaire c'est que moi qui me suis toujours considéré comme un gars du Nord et vlà t'y pas que j'me retrouve avec des vrais Nordiques et ceux là, je t'assure qu'ils n'y vont pas à moitié.  ( A-> B )
Alors c'est bien simple ou alors ça ne l'est pas du tout  mais dans les deux cas c'est différent voir TRÈS différent même révoltant parfois.
Et, la différence chez eux ils n'en veulent pas.
On ne peux être autrement que... en Finlande, sous peine de préjugés.
Alors le Finlandais est-il raciste? C'est parfois craint de vrai mais aussi difficile a affirmer à 100% pour toute la population bien sur.
Il est vrai aussi qu'ils n'aiment pas fort les étrangers... mais ils ne le diront pas! (Jacques Brel)
Mais voilà, il y a ce qu'on aime et ce qu'on ne peux éviter.
Il y a ceux qu'on aime et ceux qu'on ne peux côtoyer.
Alors, pour faire court, je dirais que la Finlande se trouve au même stade point de vue acceptation de l'autre,
l'intégration, l'insertion et le racisme, que chez nous mais avec 15 à 20 ans de différence!
Je sais, c'est gros, c'est lourd mais je le vis au quotidien et même moi, garçon blanc européen je n'ai pas si facile avec ces gens là.
Le Finlandais ne ris pas et ne montre pas ses émotions.  Quand il boit et qu'il est îvre il devient complètement un autre personnage qui peut-être drôle mais aussi tragique.
En revanche il souffre de ne pas "paraître" bien à l'œil de l'autre; alors tu penses bien que, quand un étranger quel qu'il soit, se présente, il ne se fait pas "loupé" et remettrte à sa place de manière assez froide et même agressive pour ainsi permettre au Finlandais de se sentir mieux et plus"normal" qu'il ne pouvait en avoir l'impression juste avant!
Quand l'étranger est noir c'est je dirais "clair" qu'il est différent n'est ce pas et le problème reste posé des le départ!
Mais quand il est comme moi, il y a toujours une sorte de première mise en contact très froide et c'est dès ce moment que le Finlandais va savoir si il a affaire à un autre Finlandais ou non et dès lors, cela va peut-être (souvent) influer sur son comportement.
D'ailleurs c'est bien simple, quand ils voyagent ils disent je vais en Norvège, je vais en Suède, je vais au Danemark je vais en Estonie ou en Germanie mais ils diront je vais en Europe dès que c'est un peu plus loin.
C'est comme-ci c'était pas chez eux.
Je vis dans une réelle enclave mais qui à cette particularité d'être(ou ne pas être) dans la même communauté que nous... et dans laquelle nous nous devons de continuer de nous battre pour les idéaux que nous défendons en en lesquels nous croyons.
Contradiction dans tout cela est que la Finlande est le plus "américanisé" de tous le pays d'Europe...
Heureusement que l'an 2000 à ouvert des portes culturelles et sociales et heureusement qu'il y a eu pas mal de changement ces 6 dernières années.
Nous passons donc maintenant dans une phase concrète de médiatisation du problème car si un thème tel que "fighting against racism in Finland" à été choisi, c'est qu'il en avait toutes les raisons.
Il y a eu une exode Somalienne qui est venu ici dans les années 90? je crois et il y a pas mal de Turques, Irakiens, Iraniens, Kurdes, peu de Marocains et d'Algériens, assez bien d'asiatiques mais eux aussi sont fort diversifiés et pas mal d'Italiens et d'Anglais et d'Américains et de Français et très peu de Belges (je pense que nous ne sommes pas plus de deux cents cinquante!)
Bon, voilà, je suis à sec pour l'instant alors je vais arrêter là.
 Pascal
Voici quelques liens où tu trouveras des info en anglais c'est mieux que rien..
www.Helsinki.fi   et  http://w.hem.fi/english/index.html    et   http://www.tpk.fi/english/  
 
Voilà, je ne sais rien dire de plus pour l'instant.