L'art culinaire,domaine interculturel

Publié le par El yaagoubi ahmed

La gastronomie est interculturelle

Ce n'est pas étonnant de lier la gastronomie à des thématiques interculturelles,vu les ressemlances et les différences qui caractérisent le secteur culinaire,soit au niveau des foyers ou  des hôtels,partout dans le monde.

Pour un tourisme gastronomique porteur

Permettez-moi d'abord d'évoquer un événement gastronomique qui va certainement enthousiasmer les professionnels de la gastronomie,toutes religions confondues.Il est question d'un plat de couscous collossal,préparé par les soins de chefs cuisiniers marocains,voilà bien des années.Un tel exploit a fait venir beaucoup de touristes et de spécialistes de partout dans le monde.

Un moment d'échanges et de régal

De telles prouesses doivent être encouragées,car elles permettent un dialogue de différntes cultures et de différentes tendances, humanistes ou autres.Ces situations de communications rapprochent les peuples en promouvant des opportunités de collaboration/de partenariat entre les participants.C'est égalenent un motif médatique qui avait fait couler beaucoup d'encre, en visant un monde où tous se supportent,se reconnaissent ,se permettent un moment de partage d'une grande importance.

L'hétérogéneité génère de la valeur ajoutée

Certes ,les spécificités culinaires ont indiscutablement  leurs effets en matière de qualité et de richesse gastronomiques d'un pays donné.Prenons l'exemple d'un chef cuisinier français qui travaille dans un restaurant allemand.Il s'agit de deux cultures en présence qui intéragissent aussi bien au niveau de la conception,de la préparation que de la nature des services présentés.

Donc, plus le personnel d'un restaurant est hétérogène,plus les services concernés gagnent en valeur ajoutée.

Pour une école gastronomique sans frontières.

Grâce aux développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication,les échanges s'accélèrent entre pays et la qualité change au profit de tous les restaurants qui aspirent à une renommée internationale.Des échanges techniques,humaines et alimentaires permettent à tout un chacun de se recycler,de s'auto-former et d'exceller même en compétences et en performances,sans se se déplacer.Vous avez à votre portée une variété de savoirs et de savoir-faire accessible,sans le mondre effort.

On assiste alors à une école hotelière virtuelle qui se met en place de la façon la plus naturelle et la la plus affinée qui soit.Ce qu'i faut c'est la reconnaissance de l'autre ,son respect dans ses spécificités et dans sa dignité.Inutile de rappeler que l'hégémonie et le despostisme ne servent personne.

Permettez-moi de dire qu'une cuisine n'est jamais ésotérique,mais l'apanage d'une série de cultures en situattions de contacts,dues à des circonstances complexes.Au niveu même des produits qui entrent dans la préparation,la cuisson et les services,ils sont souvent importés d'ailleurs.J'oserai même avancer que sans ouverture sur d'autres cultures gastronomiques,l'essor n'est jamais possible.

 

Publié dans educ-forblog

Commenter cet article

Seankhj 25/03/2006 12:04


http://fdrrfgbfadbsb.host.com
desk3
[url=http://fdrsfgbfadbsb.host.com]desk4[/url]
[link=http://fdrafgbfadbsb.host.com]desk6[/link]

El yaagoubi ahmed 03/05/2006 13:41

Malheureusement,je ne comprends pas votre message.